Désinformation au niveau des compteurs « intelligents », la réplique


En réponse à l’article publiée dans le Devoir, le 24 mai 2012, une citoyenne, Francine Lajoie, a envoyé une lettre qui n’a pas été publiée, vous pouvez lire cette lettre sur le site écoactualité.

40 scientifiques répondent aux 60 universitaires qui nient les risques de santé des radiofréquences


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

40 scientifiques répondent aux 60 universitaires qui nient les risques de santé des radiofréquences

St-Léon-de-Standon, 12 juillet 2012 – L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) attire l’attention des médias sur une lettre co-signée par 40 sommités internationales des effets sanitaires des champs électromagnétiques sur la santé, sur le site Web de la revue La Maison du 21e siècle lundi. Ces experts se prononcent sur la lettre d’opinion portant sur les compteurs intelligents sans fil signée par 60 universitaires québécois dans Le Devoir du 24 mai dernier. « Présentée par un groupe d’ingénieurs, de physiciens et de chimistes québécois, cette lettre reflète un manque de compréhension évident de la science qui justifie les préoccupations quant à l’impact sur la santé des champs électromagnétiques de radiofréquences/micro-ondes émises par ces compteurs », explique la réplique.

Lire la suite du communiqué sur le site de l’AQLPA

La Régie délibère à compter d’aujourd’hui


C’est à partir d’aujourd’hui que la Régie délibère pour prendre une décision dans le dossier des compteurs sans fil d’Hydro-Québec, et s’est retirée mercredi pour prendre une décision quant aux modalités relatives à l’option de retrait pour les abonnés qui refusent les compteurs à radiofréquences dans leur domicile.

À noter que les revendications de l’AQLPA ne correspondent pas tout à fait à ce que la CQLPE demande ainsi que les groupes locaux. Les groupes locaux ont votés à l’unanimité que nous voulons maintenir les compteurs analogues et ne pas avoir de compteur électronique sans radio fréquences dû au fait que ceux-ci peuvent créer de l’électricité sale à cause du transformateur qui se trouve à l’intérieur.

http://www.aqlpa.com/actualites/communiques/457-compteurs-wifi-a-ondes-pulsees-dhydro-quebec-la-regie-de-lenergie-delibere-a-partir-daujourdhui.html